Rechercher

Ours et lapins bleus : bienvenue dans le Cracking Art

Exposition
Retour

Les amateurs d'art ne rateront pas l'exposition de la donation Boncompain, qui se déroule à partir du 19 mai au 31 décembre. Cerise sur le gâteau, des œuvres du mouvement Cracking Art ont également investi le centre-ville de Montélimar, pour proposer un musée à ciel ouvert gratuit. Faites le parcours de sculpture en sculpture.

L'art s'expose à tous. Jusqu'au 20 novembre, la ville sera garnie de scultures imposantes et colorées.


Les lieux :
- Rond-point de Saint James : Famille de lapins
- Rond-point Aygu : des éléphants
- Rond-point Marchi : Famille d'escargots
- Parvis Saint Martin : des hirondelles
- Hall du Musée d'Art contemporain, des ours
- Parvis de l'Hôtel de ville : des hirondelles

Le mouvement Cracking Art est né en 1993 avec le but de changer radicalement l’histoire de l’Art.
Le nom du groupe trouve son origine dans une réaction chimique permettant de transformer des matériaux organiques en matériaux synthétiques en cassant les molécules : le cracking. Les artistes utilisent principalement des dérivés de pétrole et de plastique, avec lesquels ils travaillent grâce à un procédé spécifique avec des machines élaborées sur mesure. Le fort engagement social et environnement, combiné à une utilisation révolutionnaire de la matière plastique, évoque un lien fort entre le monde naturel et artificiel, pour attirer le regard sur les merveilles qui nous entourent pour les préserver. Le plastique est doté de la propriété presque éternelle d’être haché et remodelé en autres sculptures. Le «Cracking» est le processus qui transforme le naturel en artificiel, l’organique en synthétique, une transformation qui porte tout dans une nouvelle réalité.