Rechercher

Soirée-débat « L’Homme qui répare les femmes »

Animation
Retour

Le mardi 29 janvier 2019 de 20h30 à 22h30

Le cinéma Les Templiers reçoit, à l’occasion de la projection du documentaire L’Homme qui répare les femmes sur le récent Prix Nobel de la Paix Denis Mukwege, la gynécologue obstétricienne Dre Perrine Millet, par ailleurs créatrice et fondatrice de l’association drômoise Un Maillon Manquant, qui lutte pour la formation des médecins et soignants aux maltraitances et violences faites aux femmes et enfants.

L’Homme qui répare les femmes est un documentaire français réalisé par Thierry Michel et Colette Braeckman, sorti en 2016 et jamais encore projeté en salles à Montélimar. Documentaire militant, le film dresse un portrait du Docteur Mukwege et de la lutte qu’il mène pour soigner les femmes violées pendant les vingt années du conflit à l’Est de la République Démocratique du Congo, en même temps que pour mettre fin à ces atrocités, et pour dénoncer l’impunité dont jouissent les coupables.

Tarifs : Plein tarif : 6 € Tarif réduit : 5 € (moins de 25 ans, étudiants, chômeurs, RSA, famille nombreuse, plus de 60 ans, carte OMRA, abonnés Auditorium – sur présentation d’un justificatif) La réservation des places est possible dès aujourd’hui à la caisse du cinéma, aux horaires d’ouverture. Renseignements : Cinéma Les Templiers cinemalestempliers@montelimar-agglo.fr 04 75 01 73 77

DR DENIS MUKWEGE

Prix Nobel de la Paix 2018, le Dr Denis Mukwege est gynécologue spécialisé dans la chirurgie réparatrice des femmes violées et fervent militant des droits humains. Il représente un symbole d’espoir et de lutte pour les femmes congolaises mais pas seulement. Il ne se revendique nullement politicien, mais bel et bien militant pour le droit et la sécurité des femmes.

DRE PERRINE MILLET

À l’issue de la projection, la Dre Perrine Millet, gynécologue obstétricienne (retraitée) au CH de Montélimar, répondra aux questions des spectateurs sur le sujet. Elle est par ailleurs Présidente et fondatrice de l’association drômoise Un Maillon Manquant, créée en 2016 : « C’est au pied du Vercors, le long de la Drôme, qu’une petite équipe s’est rassemblée, convaincue que les médecins et autres soignants ont un rôle de premier plan pour venir en aide aux nombreuses femmes victimes de toutes sortes de violences. »

Une soirée proposée en partenariat avec :

L’association Femmes solidaires 26, basée à Valence, en présence de membres de l’association. « Femmes solidaires est un mouvement féministe, laïque, d’éducation populaire qui s’engage pour faire reculer toutes formes de discriminations et développer une éducation non sexiste et non violente. Elle informe, sensibilise sur les droits des femmes afin de contribuer à l’évolution des mentalités vers une société libérée des rapports de domination. L’association défend les valeurs fondamentales de laïcité, de mixité, d’égalité pour les droits des femmes, de paix et de liberté. »

La Ligue de l’enseignement de la Drôme, mouvement d’éducation populaire. En présence de Mme Eve Suret-Godard, Déléguée Départementale Droits des Femmes et Egalité en Ardèche ; et de Mme Marie Madeleine Koelsch, Déléguée Départementale Droits des Femmes et Egalité en Drôme (sous réserve).