Rechercher

Musée d'art contemporain

L’artiste marseillaise Stéphanie Nava va exposer au Musée d'Art contemporain Saint Martin du samedi 19 septembre 2020 au dimanche 03 janvier 2021, à travers son exposition "Nous habitons ici ensemble".. Rencontre avec l'artiste...

Qui êtes vous ? 
Je suis une artiste française, qui habite à Avignon, enseigne à Paris et aime jardiner.

Quel est votre parcours ? 
Je suis née à Marseille, j’ai grandi dans le sud de l’Ardèche, pas très loin de Montélimar, fait mes études aux beaux-arts de Valence, puis, après mon diplôme, je suis retournée à Marseille où j’ai commencé à être artiste. J’ai par la suite habité plusieurs années à Londres, un peu à Paris, puis suis revenue m’établir dans le Sud à la naissance de mon fils. J’ai exposé ici et là, en France et à l’étranger, dans des grands musées et des petits lieux associatifs, dans des centres d’art et des galeries. 
Quelle est votre signature artistique ? Votre spécificité  ? vos thèmes favoris ?
Souvent on me rattache à une pratique du dessin qui est, il est vrai, un medium que j’utilise beaucoup et depuis longtemps. Mais j’aime aussi réaliser des objets et faire des photographies. Ce qui est peut-être le plus significatif c’est l’aspect narratif de mon travail (d’où découle une dimension figurative forte: beaucoup de personnage peuplent mes travaux). Il m'importe que mes œuvres racontent des histoires. Qu’elles soient aussi plaisantes à regarder. L’outillage théorique des travaux doit toujours exister dans des objets visuellement accessibles.
Ça fait quoi d’exposer au Mac Montélimar ?
J’ai très hâte de voir les travaux dans les salles, c’est une belle opportunité que Camille Bertrand-Hardy m’a donnée là de montrer un ensemble significatif d’œuvres dans un environnement de grande qualité. Et, pour moi qui ai grandi dans la région, c’est toujours un grand plaisir de revenir dans ces endroits qui me sont chers et qui réveillent des souvenirs.
Qu’allez-vous vous y proposer ? 
Beaucoup de dessins, quelques photographies, organisés autour de trois thèmes, le paysage, la ville, la communauté. Il y aura des dessins muraux réalisés pour l’exposition, des très grands formats et des œuvres plus intimistes. L’idée est d’organiser dans chaque salle des rencontres, des échos entre les œuvres, et puis aussi des variations (entre les techniques, les formats), pour que l’on ne s’ennuie pas… 
 
Que diriez vous aux gens pour qu´ils viennent voir ? 
J’espère que le poster leur donnera envie de découvrir cette exposition. Ce sont les images qui doivent inviter à venir, plus que les mots!
 
 
Pouvez-vous choisir une œuvre exposée au Mac et la commenter (inspiration, technique, message ou émotion suscitée) ?

Il y aura un dessin qui s’intitule La cité. C’est un dessin au crayon sur le mur de deux personnages qui se serrent dans les bras. Ils sont indéterminés, n’ont pas d’identité particulière (d’ailleurs, on ne voit pas leur visage). Sur le mur, là où la main de l’un enserre le bras de l’autre est accrochée une petite ville en plâtre. J’ai réalisé cette œuvre en souvenir d’une fresque de Giotto dans la chapelle Scrovegni à Padoue. Dans un des panneaux, il a représenté le baiser de Joachim et Anne devant la Porte Dorée de telle façon que la porte se trouve comme axée sur leur embrassade. J’avais été très touchée de cette disposition qui racontait une chose fondamentale pour moi, l’idée que toute ville, tout espace de vie en commun, commence par l’idée de rencontre et l’accueil de l’autre au plus près de soi. Dans mon dessin, la ville nait du geste de prendre l’autre dans les bras. Geste amical ou amoureux, cela n’est dit et importe peu car l’essentiel réside dans l’idée simple de dire que pour construire le commun, il faut s’ouvrir à l’hospitalité.

La Cité
dessin au crayon sur le mur, plâtre
2010
© stéphanie nava, adagp

à la découverte des oeuvres du Musée d'art contemporain...

  • Raoul DUFY : Ensemble de huit dessins préparatoires de La Fée électricité - 1937

actualité

Le Musée d’art contemporain Montélimar-agglomération ré-ouvrira ses portes en septembre 2020.

La situation sanitaire a amené le MAC à revoir sa programmation. Il rouvrira ses portes en septembre 2020 avec un accrochage explorant l’art du passé comme l’art du présent. Les salles présenteront une partie des collections du MAC et une « carte blanche » au Musée de la Ville, offrant au public un regard inédit sur le patrimoine et les collections de Montélimar. L’art actuel sera également à l’honneur grâce à la participation d’artistes contemporains invités.

Des espaces d’exposition modernisés

Le Musée d’art contemporain fait l’objet d’importants travaux de modernisation durant cette fermeture. L’ensemble des murs ont été remis à neuf et son système d’éclairage est en cours de rénovation. Les nouveaux équipement LED installés permettront de mieux mettre les oeuvres en valeur tout en respectant les normes patrimoniales et en consommant moins d’énergie.
L’intégralité de l'éclairage est rénové afin de mieux mettre en valeur les œuvres et d’améliorer le confort visuel du public. Les nouveaux projecteurs LED consomment moins d’énergie. Ils respecteront également les normes patrimoniales de conservation des œuvres. Ils permettent, par exemple, de limiter au maximum les rayonnements ultraviolets, nocifs pour certains matériaux, ou encore de contrôler l’intensité lumineuse afin de préserver les œuvres. Enfin, un système d’éclairage automatique en fonction de la présence de visiteurs sera installé. Ainsi, le musée passera de 2368 heures d’éclairage par an à 1827 ! Une amélioration économique, mais aussi écologique !L’équipe du musée sera heureuse de vous accueillir de nouveau dès septembre 2020.

Informations pratiques

Musée d’art contemporain Montélimar-Agglomération
1 avenue Saint-Martin
26200 Montélimar
04 75 92 09 98

Pour toute demande d’information
contact.musees@montelimar.fr
04 75 53 79 24

Pour réserver une visite de groupe scolaire ou adulte :
visite.musees@montelimar.fr

Inscrivez-vous à la newsletter culturelle

En 2019,  L’exposition au MAC a mis à l'honneur César, en abordant ses diverses expérimentations à travers plusieurs thèmes récurrents dans son oeuvre et a mis les matériaux et techniques en dialogue, dessins et sculptures, pour donner à voir la cohérence du processus de création de César. Elle s’est articulée principalement autour de la collection de Jean Ferrero.

Egalement au MAC :
Dialogues avec César  : Dominique Angel, dessins de sculpteur

Collection permanente - Donation Boncompain Plusieurs oeuvres majeures de l’oeuvre gravé de Picasso ront été présentées, ainsi qu’un dessin de Raoul Dufy ou encore un portrait de Camille Corot, laissant envisager la diversité de la collection de Pierre Boncompain qui a constitué patiemment un ensemble qui reflète son propre questionnement artistique.

Au Château des Adhémar :
Dialogues avec César - Thibault Franc/Frédérique Nalbandian

Musée d’Art Contemporain
1 avenue Saint-Martin - 26200 Montélimar - France
04 75 92 09 98 - arts.plastiques@montelimar.fr
Coordonnées GPS : N 44° 33’ 43,8’’ - E 4° 45’ 10,2’’

Le musée d'art contemporain se situe quartier Saint Martin à Montélimar, au rez-de-chaussée de la Maison des Services publics.

Ouvert en 2008, Le Musée d’Art Contemporain Saint-Martin est devenu intercommunal au 1er janvier 2015. Le rayonnement de son offre artistique s’étend aux communes de l’Agglo et à ses 66000 habitants, au coeur d’un bassin de vie de plus de 140000 personnes.

À l’origine de cet établissement culturel, se trouve le Musée Éphémère, créé en 2003, dans les murs de l’ancienne caserne Saint-Martin, aujourd’hui réhabilitée en un nouveau quartier avec des restaurants, plusieurs entreprises, l’office de tourisme et la maison de l’économie.
 


Depuis 2008, ce musée accueille chaque été une exposition estivale éphémère autour de grands noms de l’art contemporain : Georges Braque, Alexander Calder, César, Marc Chagall, Peter Klasen, Yves Klein, Joan Mirò, Jacques Monory, William Sweetlove, Antoni Tàpies, Claude Viallat, Vladimir Veličković, Bernard Cathelin, Toros, Ben…

Cette exposition annuelle est également l’occasion de découvrir l’art dans la rue, avec des sculptures monumentales, installées dans le coeur de ville, partie intégrante des expositions estivales du MAC.

Cet espace d'exposition de 900m2 est doté de 10 salles dans lesquelles seront présentées cette année la donation Pierre Boncompain.

L'histoire entre notre territoire et Pierre Boncompain a débuté l'été 2013, période où il fut invité au MAC pour une grande rétrospective. 
Cette donation, d’une centaine de pièces, vient compléter le fond du Musée.  Elle provient de la collection particulière du peintre consacrée à l'"art moderne" (Picasso, Braque, Duffy ...) mais également de ses œuvres personnelles.