Rechercher

Projet alimentaire territorial

Le Projet Alimentaire Territorial (PAT) a vocation de rassembler les acteurs concernés par l’alimentation dans son ensemble, de la demande à l’offre, en incluant les dimensions économiques, sociales, éducatives, culturelles, environnementales et de santé. Elaboré de manière concertée, il a pour objectif de relocaliser la valeur ajoutée sur le territoire et permettre à tous l’accessibilité à une alimentation saine, de qualité, locale et durable

L'émission Zapa'do de la radio Soleil FM propose l'interview par les élèves au Collège Marguerite Duras Montélimar de Céline Thiebaut, ingénieure agroalimentaire chargée de mission auprès de l'Agglomération pour mettre en place le PAT (programme alimentaire territorial). Elle aborde les problèmes agricoles et le dysfonctionnement du système de production alimentaire.

Poscast de l'interview

Copil numéro 2

Après un mot d’introduction de Monsieur Courbis, le diagnostic agricole et alimentaire a été présenté. Puis un bilan a été fait sur la démarche d’émergence 2023 et ses ateliers participatifs, avant d’aborder les enjeux et les propositions d’axes stratégiques du futur Plan d’action 2024-2027 et du rétroplanning.

Lors du COPIL 2 du 19/12/23 nous avons travaillé sur les matrices AFOM (Atout Faiblesse Menace Opportunité) du territoire issu du Diagnostic pour valider avec les partenaires et partager leur vision. C'est grâce à ce travail qu'on a pu écrire les enjeux du territoire et déterminer les axes stratégiques qui ont été présentés au COPIL 3 du 8/02/24.

Dans le cadre du projet de territoire 2021-2030 de Montélimar-Agglomération, les élus portent et soutiennent la démarche d'émergence d'un Projet Alimentaire Territorial (PAT) en faveur de la résilience alimentaire, de l'accessibilité à tous à une alimentation saine, durable et locale. De nombreux acteurs ont répondu présents pour participer à la co-construction du PAT de Montélimar-Agglomération.

Le Projet Alimentaire Territorial (PAT) a pour vocation de rassembler les acteurs concernés par l'alimentation dans son ensemble, de la demande à l'offre, en incluant les dimensions économiques, sociales, éducatives, culturelles, environnementales et de santé. Elaboré de manière concertée, il a pour objectif de relocaliser la valeur ajoutée sur le territoire et permettre à tous l'accessibilité à une alimentation saine, de qualité, locale et durable.

Focus sur les 11 ateliers thématiques participatifs du Projet Alimentaire Territorial

Dès aujourd’hui, ensemble agissons, pour dessiner notre alimentation de demain. Le Projet Alimentaire Territorial (PAT) de Montélimar-Agglomération a pour vocation de rassembler le plus largement possible les personnes concernés par l’alimentation dans son ensemble, de la demande à l’offre, en incluant les dimensions économiques, sociales, éducatives, culturelles, environnementales et de santé. Elaboré de manière concertée, il a pour objectif de relocaliser la valeur ajoutée sur le territoire et permettre à tous l’accessibilité à une alimentation saine, de qualité, locale et durable. 

Les ateliers déjà organisés :

6ème atelier sur la restauration collective et commerciale à Châteauneuf du Rhône

7ème atelier sur la consommation à Roynac

8ème atelier sur la Distribution à Saint Gervais sur Roubion

9ème atelier sur la santé/social à Allan

10ème atelier sur la production à Cléon d'Andran

11ème atelier sur la transformation à Saulce sur Rhône

Participez à la construction du PAT en répondant au questionnaire ci-dessous.

Questionnaire PAT Montélimar-Agglomération

Julien Cornillet, Président de Montélimar-Agglomération et Yves Courbis, Vice-Président en charge de l’agriculture et du monde rural, ont lancé officiellement la démarche à l’occasion d’un premier Comité de pilotage mercredi 25 janvier 2023, à l’Espace Saint Martin de Montélimar.
Le lancement du PAT de l’Agglo a été labellisé par le Ministère de l’Agriculture et de l’alimentation le 1er juin 2021.

Céline Thiebaut, embauchée en octobre 2022 en tant que Chargée de mission pour mener à bien cet ambitieux projet, a défini et présenté les grands axes du PAT de Montélimar-Agglomération. L’auditoire, d’une cinquantaine de personnes était composé d’institutionnels, dont l’État, représenté par le Sous-Préfet M. Nucho, le Département, des élus locaux, la Chambre d’Agriculture, la SAFER l’ARS..., des acteurs tels qu’Agribiodrôme, Agricourt, le Syndicat mixte des eaux du bas roubion et de citelle, l’office de tourisme, des services de l’Agglo (Séniors, santé, précarité, petite enfance et jeunesse, urbanisme...), la Chambre des métiers et de l’Artisanat, les Civam,... 

Un large panel d’acteurs du territoire qui ont pu échanger sur le sujet de l’alimentation, la qualité de l’eau, le foncier, l’agritourisme, l’éducation, l’accessibilité aux produits sains... 
Le Projet Alimentaire Territorial (PAT) a vocation de rassembler les acteurs concernés par l’alimentation dans son ensemble, de la demande à l’offre, en incluant les dimensions économiques, sociales, éducatives, culturelles, environnementales et de santé. 
Elaboré de manière concertée, il a pour objectif de relocaliser la valeur ajoutée sur le territoire et permettre à tous l’accessibilité à une alimentation saine, de qualité, locale et durable. 

Deux objectifs vont guider le développement du PAT :

  • Structurer l’offre alimentaire de demain et relocaliser la valeur ajoutée (en ciblant les acteurs du volet productif et agro-alimentaire). 
  •  Développer l’éducation alimentaire et l’accessibilité sociale à tous les stades de la vie en ciblant les acteurs du volet consommation. 

Le projet se veut le plus participatif possible en mobilisant tous les acteurs du territoire, mais également les habitants. L’Agglo propose ainsi un questionnaire sur le site internet :

Questionnaire du PAT : Participez !

En chiffres :

  •  69476 habitants sur Montélimar-Agglomération -
  • 359 exploitations agricoles
  •  14469 ha de superficie agricole utilisée 

Planning :

  •  2023 : phase d’émergence du PAT (niveau 1), rencontres de terrain, identifier les besoins, mise en place d’ateliers participatifs et diagnostic, Forum de l’Alimentation (restitution de données), premières actions.
  • 2024 : élaboration du plan d’actions, candidature pour être labellisé au niveau 2 (financement du plan d’action) 
  • 2024-2027 : mise en oeuvre des actions 

PAT 

Les projets alimentaires territoriaux (PAT) ont pour objectif de relocaliser l’agriculture et l’alimentation dans les territoires en soutenant l’installation d’agriculteurs, les circuits courts ou les produits locaux dans les cantines. Issus de la Loi d’avenir pour l’agriculture qui encourage leur développement depuis 2014, ils sont élaborés de manière collective à l’initiative des acteurs d’un territoire (collectivités, entreprises agricoles et agroalimentaires, artisans, citoyens etc.). 

Le PAT intervient dans de nombreux domaines : qualité de l’eau, éducation à l’alimentation durable, la distribution, le sanitaire et social, la santé, l’agritourisme, le foncier, la production agricole, la restauration collective, la consommation, l’environnement, l’installation et le maintien des agriculteurs...